Partagez

In the darkness hour, follow the only light arround you. [ Judith ]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Invité
Anonymous
Invité


In the darkness hour, follow the only light arround you. [ Judith ] Empty
MessageSujet: In the darkness hour, follow the only light arround you. [ Judith ] In the darkness hour, follow the only light arround you. [ Judith ] EmptyDim 8 Jan - 1:01

In the darkness hour, follow the only light arround you. [ Judith ] Lips%2Btumblr_ltzs1mlR7Q1r59bueo1_400
In the darkness hour, follow the only light arround you. [ Judith ] 120109101403222566

Une drogue est un composé chimique, biochimique ou naturel, capable d'altérer une ou plusieurs activités neuronales et/ou de perturber les communications neuronales. Hm, ouais, je veux bien le croire mais en tous cas, c'était aussi un excellent moyen d'oublier, d'oublier que parfois la vie craint un max. Je n'avais jamais été une consommatrice régulière mais il m'arrivait d'en prendre de temps en temps et toujours de petite quantité. Mais depuis les vacances de Noël, j'en prenais de plus en plus régulièrement et j'avais faillis y laissée la peau une fois, j'ai fais un bad trip comme on dit, heureusement Alexei était là et il m'avait aidée, un comble quand on sait que c'est lui qui me fournis, mais Alexei est aussi mon ami, et bien qu'il ne soit pas un mec commode du tout, il se soucié de moi, ce que je n'avais pas vraiment compris, surtout que je ne l'avais rencontré qu'au milieu des vacances, autant dire que cela ne faisait pas longtemps. J'avais vraiment du mal a me reconnaître, j'avais perdu du poids, mon visage était tiré par le sommeil, j'étais vraiment dans un sale état, résultat de mon bad trip. Depuis la rentrée, je me contentais de fuir les gens que j'aimais, Logan, Amy, River. Je ne voulais vraiment pas qu'il me voit comme çà, enfin, ce que je ne voulais pas, c'était affrontés leur regards, leur jugement inquiet. J'allais vraiment pas bien mais je ne voulais vraiment voir personne. Enfin, j'avais vue Amy après qu'elle met grillée sur facebook et qu'elle bien enguirlander d'être rester si longtemps sans donner de nouvelle. Je lui avais alors tout dit, absolument tout. Je lui avais dit qu'a l'adolescence j'avais été violé par un des pote du frère d'une de mes amis, que ce qu'il avait brisée en moi ne reviendrait jamais, et que par sa faute, j'étais incapable de m'engager avec Logan comme je le devrais, par sa faute, j'avais faillis mourir d'un bad trip. Oui car c'est bien de sa faute si je me drogue, par ce que ce que fumier est libre comme l'air, et qu'il avait osé m'affrontait en face. Je l'avais croisé en ville un soir, et cette enflure n'avait même pas daigner changer de trottoir, ni même baiser les yeux, ou venir s'excuser, me dire qu'il avait trop bu, qu'il n'aurait jamais fait çà sinon. Mais non, il est passé près de moi, me regardant même dans les yeux. Impossible d'expliquer ce que j'avais ressentis au fond de moi, au fond de mon coeur, de mon âme. C'était comme, comme si il me touchait une nouvelle fois. J'étais tellement mal. C'est après çà que j'ai repris de la drogue. Je voulais oublié la sensation de ses yeux sur moi, de ses mains, et seule la drogue y arrivé. Alors me voilà, en pleine nuit, marchant dehors, accompagné d'Alexei, bras dessus-bras dessous, lui bien défoncé, mais pas très clair non plus. On venait de sortir d'une soirée, on s'était bien amusée, j'aimais bien les amis d'Alexei, ils m'avaient de suite accepté, et accepté que je ne sois pas si consommatrice qu'eux mais bien sur, aucuns de mes autres amis ne comprendrait çà. Mais revoir cet enfoirée, regardais dans ses yeux, j'étais encore une fois détruite pas lui. Il avait finit sa peine, il était libre. «  Jay ?? Allo Jay tu m'entend ?  » me dit Alex avec son accent que j'adorais. Je tourne la tête vers lui et le vois bouger ses mains devant mes yeux. Oops, j'étais encore dans mes pensées. Je lui fis un regarde d'excuse, et posais ma tête sur son épaule tandis que nous marchions.

Excuse moi … Dis-je un peu dans les vapes. Mais je pense encore a ce que tu sais, j'arrive pas a oublier, même shootée. Avouais-je un peu dans les choux, incertaines, je tournais la tête vers Alex, et lui souris faiblement. Mais ca va aller, t'en fais pas …

En vérité, j'ignorais si cela allait aller, j'avais déjà faillis crever en faisant un bad trip dont j'aurais pu ne pas revenir, et je continuais de me détruire a petit feu en me droguant, mais surtout en m'éloignant des gens que j'aimais. Surtout Logan, il ne me pardonnerait pas facilement, il tenait trop a moi pour me laissé me détruire comme çà, sans ne rien faire pour m'arrêter. Nos marchions encore, souris les lumières des lampadaires. J'étais bien, il faisait peu être un peu froid mais je m'en fichais, j'étais bien couverte. Alex fredonnait quelques mot dans sa langue natal, je souris. Je reposais ma tête sur son épaules lorsqu'une ombre se dessina devant nous. Je me serrais contre Alexei un peu plus, pas rassurée, mais plus nous avancions, plus cette silhouette me semblait familière. Merde !

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Anonymous
Invité


In the darkness hour, follow the only light arround you. [ Judith ] Empty
MessageSujet: Re: In the darkness hour, follow the only light arround you. [ Judith ] In the darkness hour, follow the only light arround you. [ Judith ] EmptyJeu 12 Jan - 0:38



« L'amour c'est comme la drogue, cela crée une accoutumance ! »
[Jacqueline Morin]
Outta Here by Pixie Lott on Grooveshark
    Les jours se suivaient et se ressemblaient. Judith n'avait pas pris beaucoup de temps pour elle. Entre les cours, le travail et la composition de chanson, elle avait placé ses loisirs en dernière place dans cette grande échelle que représentait l'organisation de sa vie ! Mais ce rythme infernal n'était pas vivable. Jeune et pleine d'énergie, la jolie brunette avait besoin de s'amuser, de danser, de crier. Elle n'avait pas rencontré d'homme depuis sa rupture avec Jake et s'était concentrée sur ce qu'elle voulait vraiment. Judith pouvait pourtant s'épanouir dans la musique. C'était une chance qui lui avait été offerte et elle aurait été égoïste de ne pas en profiter pleinement. Consciente qu'elle ne pouvait pas se reposer sur ses lauriers, la jeune femme avait recommencé à écrire des morceaux, à les composer. Et ce, dès son premier album sorti sur les ondes. Le premier single de son deuxième album était déjà sorti en ligne et était souvent diffusé sur les stations de radio. Deux morceaux étaient encore à enregistrer mais dans l'ensemble le projet avançait à grands pas. Et avant de se lancer dans la promotion à plein de temps du dit album, Judith se voyait accorder un peu de répit. Elle avait donc pris la décision de fêter son succès en boite de nuit. Cela faisait longtemps qu'elle n'avait pas foulé les pistes de danse et s'amuser comme une adolescente de son âge commençait à lui manquer !

    Il y a quelques jours, la jolie étudiante avait senti son cellulaire vibrer dans sa poche de jean. Le sortant comme elle le pouvait, la jolie jeune femme lu le message pendant que le professeur d'art dramatique faisait la leçon à une élève qui était passée en exemple. Elle ne mettait pas assez d'émotion, pas assez d'énergie, etc. Un sourire illumina les lèvres de la belle chanteuse. Son amie, Jay, lui disait vouloir la voir. Judith avait répondu sur Facebook qu'elle aussi en mourrait d'envie. Elle voulait sortir s'amuser avec son amie qu'elle n'avait pas vue - décidément - depuis trop longtemps ! Quelques heures avaient suffit aux deux jeunes filles pour trouver un soir où elles pourraient se voir. Elles se donnèrent rendez-vous au campus et chacune vaqua à son occupation. Judith avait tout juste eu le temps de ranger son cellulaire que le professeur lui demandait déjà de monter sur scène, s'exercer à l'exercice qu'il venait d'expliquer. La belle étudiante s'était exécutée et avait essuyé de nombreuses critiques de son professeur. Au tout début des cours, la jolie Judith s'était sentie pitoyable de persister dans une matière qu'elle ne maîtrisait visiblement pas. Mais finalement, elle avait opté pour une autre solution : travailler deux fois plus dure pour atteindre son objectif.

    Dans le studio d'enregistrement, Judith finalisait quelques chœurs de sa chanson. Les ingénieurs du son semblaient toujours ravis de sa prestation mais ils la rappelaient généralement quelques jours plus tard pour recommencer. C'était ainsi quand on désirait qu'une chanson soit la meilleure possible. Lorsque Tom lui fit un signe de la main, Judith fut autorisée à quitter la chambre d'enregistrement. Elle salua toute l'équipe d'une bise rapide et le sourire aux lèvres partit sans demander son reste ! La jeune femme avait encore une demi-heure pour se préparer à sortir. Mission impossible vous direz-vous ? Pas tout à fait faux ! Surtout quand on savait qu'elle devait regagner le campus pour prendre une douche ! Tandis qu'elle quittait au pas de course le studio, la jeune femme resserra l'écharpe qu'elle portait autour de son cou. L'hiver était là. Il n'y avait plus aucun doute ! La Grosse Pomme avait revêtit son temps de saison et tout le monde se cachait du froid mordant dans plusieurs épaisseurs de vêtements. Et malgré son gros manteau, la jolie étudiante frissonnait.

    « Saloperie de vent ! »

    Grogna-t-elle alors qu'une bourrasque de vent glacial venait fouetter son visage. Pour se mettre à l’abri d'une autre éventuelle attaque venteuse, la jolie jeune femme tourna dans une ruelle. Elle avança vers son extrémité, ne faisant pas tout de suite attention aux deux personnes qu'elle allait bientôt croiser. Judith rangea son téléphone dans son sac à main : elle allait devoir faire vite, très vite si elle voulait être prête à temps pour sortir avec Jay.

    « Jay ? »

    Peut-être devrait-elle penser à un bon million de dollars ? Après tout, elle venait de penser à son amie et celle-ci se retrouvait face à elle. Ça valait le coup d'essayer ! Le regard de la jeune femme s'attarda sur le visage défait de son amie. Elle ne semblait pas se sentir très bien. Avait-elle commencé la fête sans elle ou bien... ?

    « Salut. » fit-elle simplement, un sourire poli aux lèvres, à l'attention du jeune homme sur qui elle semblait s'appuyer. « Tout va bien ? On ne devait pas se voir dans une demi-heure ? Jay t'as pas l'air bien. Je te ramène à la maison. Une soirée tranquille est une meilleure idée ! Jay ? Qu'est-ce qui se passe ? Ton regard... il est... »

    BAM. Avec la violence d'un coup de tonnerre, la vérité avait éclaté et Judith avait compris. Jay était sous l'emprise de stupéfiant. Aussitôt, Judith se montra méfiante quant au jeune homme. Simple réflexe d'autodéfense.

    « Qu'est-ce qui s'est passé ?!! Jay, je pense que tu devrais rentrer avec moi maintenant. »
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Anonymous
Invité


In the darkness hour, follow the only light arround you. [ Judith ] Empty
MessageSujet: Re: In the darkness hour, follow the only light arround you. [ Judith ] In the darkness hour, follow the only light arround you. [ Judith ] EmptyJeu 12 Jan - 15:17

In the darkness hour, follow the only light arround you. [ Judith ] Lips%2Btumblr_ltzs1mlR7Q1r59bueo1_400
In the darkness hour, follow the only light arround you. [ Judith ] 120109101403222566



C'est fou comment en quelque seconde tout peu changer, en bien ou en mal. Un mot, un geste et tout change. Un rien peut tout faire basculer. Si c'est du bon coté, on se dit «  Cool, j'avais besoin de changement ! » mais si c'est du mauvais coté, alors là, on voudrait juste s'endormir et ne plus se réveillée. Malheureusement pour moi, tout avait basculer du mauvais coté, et me voilà, le visage tirée par la fatigue, ayant perdue du poids, un pâleur a faire fuir un enfant, légèrement stone sur les bords. Je ne me reconnaissais plus du tout, mais cela ne changeais pourtant rien. Il avait suffit que cette enflure me regarde, ose me regardais pour que tout se brise a nouveau par sa faute. Il avait brisé mon adolescence, je l'avais laissée faire, et il recommençait, sans scrupule, sans même s'en rendre compte. Alors j'avais commencer a pendre de la drogue, j'en avais toujours prit mais si peu souvent que cela ne représenter rien, mais là, j'en prenais régulièrement, a des doses que jamais je n'avais prises et bien sur, j'ai fais ce que l'on appelle a bad trip, mauvaise dope, mauvaise proportions et nous voilà planant encore plus a 100 miles. Ce putain de bad trip m'avait vraiment mis un coup, j'étais vraiment faible, et s'en était fallu de peu. Sans la personne a coté de moi, je crois que je ne serrais plus en vie. Alexei, mon Alexei. Je ne l'avais connue qu'au début des vacances, quand j'avais été acheter de la dope la première fois, on a bien accroché, et même si je ne risquais pas de le présenter a mes amis, je savais que pour lui, j'étais différente des autres. Mes amis justement, ils ne savent rien, pas plus que Logan, je ne veux pas qu'ils me voient comme çà, amaigrit, moche, fatiguée. Je l'ai évité, sans Amy, mais je savais qu'elle ne me lâcherait pas avant de m'avoir vue, j'avais donc accepter. Nous marchâmes, Alex et moi dans les rues désertes au vue de l'heure, mais surtout du froid. Moi je n'avais pas froid, j'étais bien couverte et Alexei, contre lequel j'étais collée, avait toujours chaud. On marchait dans une rue alors qu’au bout de cette rue, un silhouette familière se matérialisa. Non, non... « Jay ? » Merde, je n'avais plus le choix, elle m'avait vue, et je ne pouvais pas l'ignorer. Judith. Mais que faisait t-elle ici ? Je la regardais, de mes yeux un peu vague. Je la voyais bien m'observer, voir mes changements. Je voulais qu'elle parte, elle ne devait pas me voir comme çà, elle en parlerait aux autre, à Megan, à Amy …

Salut Ju' …

Oui, j'avais déjà été plus chaleureuse avec elle, je veux dire c'était Judith quoi ! Cette fille je l'adorais, elle était vraiment génial, canon, intelligente, et dotée d'une voix superbe ! Elle était mon amie, et au fond de moi, je savais que ce que je lui faisait, a elle, et aux autres aussi, ce n'était pas bien, que cela aurait des conséquences forcement désastreuse. « Salut. » Dit t-elle simplement, me doutant que ma tête n'était pas très engageante. Elle eut u sourire poli pour Alexei. « Tout va bien ?On ne devait pas se voir dans une demi-heure ? Jay t'as pas l'air bien. Je te ramène à la maison. Une soirée tranquille est une meilleure idée ! Jay ? Qu'est-ce qui se passe ? Ton regard... il est... » Je fronçais les sourcils. « On ne devait pas se voir dans une demi-heure ? » ? De quoi elle parlait ? Je la regardais pas sur de comprendre ou elle voulait en venir. Oui, mon regard Ju', un regard de défoncée, je sais. Je la vis changer de comportement, surtout envers Alexei, elle comprenait vite mais elle n'avait pas toutes les cartes en mains.« Qu'est-ce qui s'est passé ?!! Jay, je pense que tu devrais rentrer avec moi maintenant. » Je soupirais et me détachait d'Alex. J'avancais vers Judith, un petit sourire sur mes lèvres, histoire de la rassurée un tout petit peu, même si au vue de mon état physique, elle n'en ferait rien,

Calme toi Ju', ca va je t'assure. Lui dis-je sans vraiment compter pour qu'elle me croit. Écoute, je suis désolée, j'avais complètement oublié qu'ont devaient se voir ce soir. Excuse-moi d'accord ? Lui expliquais-je du mieux que je pouvais. Judith je vais bien d'accord … Oui, on y crois vraiment ! Je la regardais et soupirais. Écoute moi bien Ju', oui, il s'est passé quelque chose, mais je ne suis pas prête a en parler, pas ce soir en tout cas … Oui, trop défoncée pour organiser mes pensées. Faut que je te présente quelqu'un. Je retournais vers Alexei, un sourire sur mes lèvres. Judith, je te présente Alexei, un ami que j'ai rencontrée pendant les vacances ! Alex, je te présente Judith, futur très grande chanteuse !

Je regardais Judith, un grand sourire sur mes lèvres. Heureusement elle ne m'avait pas fait de remarque sur mon physique, sauf sur mon regard, mais c'est demain il n'y aurait plus rien du tout mais mon corps, lui garderait des séquelles de ma mauvaise passe mais pour le moment je n'en avais absolument rien a faire, je voulais juste toute faire pour oublier.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Anonymous
Invité


In the darkness hour, follow the only light arround you. [ Judith ] Empty
MessageSujet: Re: In the darkness hour, follow the only light arround you. [ Judith ] In the darkness hour, follow the only light arround you. [ Judith ] EmptySam 14 Jan - 23:37



« L'amour c'est comme la drogue, cela crée une accoutumance ! »
[Jacqueline Morin]
Outta Here by Pixie Lott on Grooveshark
    L'hiver, le jour se faisait rare. Le soleil apparaissait tard le matin et repartait tôt le soir. La nuit tombait déjà quand Judith sortit du studio de musique. Le vent s’engouffrait dans ses vêtements et malgré les plusieurs épaisseurs de tissu, la jeune femme grelota, surprise par l'air glacial qui venait de la traverser de toutes parts. Resserrant un peu son long manteau contre elle, la jolie étudiante tourna dans une ruelle. Elle désirait se protéger du vent et rien d'autre. Trouver un endroit qui la mettrait à l'abri de toute bourrasque supplémentaire ! Mais elle n'avait pas trouver qu'un refuge. Elle avait également croisé Jay. Cette dernière n'était pas seule. Appuyée sur un homme, la jeune femme semblait fatiguée. Son visage était creux. Avait-elle perdu perdu du poids ? Il semblait que oui. La fatigue devait également ajouter à l'effet sinistre que renvoyait ce soir son visage. Elle qui était si resplendissante d'habitude !

    Judith était allongée sur un lit. La chambre avait été louée pour la journée par la chanteuse pour que Jay puisse développer son art. Ravie de passer sous l'objectif de son amie, Judith s'était promise de s'amuser tout en étant la plus professionnelle possible. Un sourire en coin, elle attendit que la belle photographe termine le réglage de la lumière. Un "parfait" se laissa entendre et la jolie jeune femme fit crépiter son appareil photo. Pliant une jambe vers le ciel, Judith souriait, l'œil coquin et amusé tourné en direction de l'objectif. Le peu de vêtements qu'elle portait mettaient parfaitement en valeur ses courbes parfaites et son teint hâlé. Judith joua d'avantage avec ses cheveux pour leur redonner du volume. Les boucles brunes tombaient sur ses épaules et lui donnaient d'avantage un air sexy et sauvage. Elle qui avait l'habitude de s'entendre dire qu'elle était la fille sage du groupe souriait de la situation. C'était de moins en moins vrai. Et même si la belle chanteuse n'avait jamais eu besoin de prendre de la drogue pour s'amuser, elle savait désormais s'amuser. Et pas qu'un peu ! Sa relation avait Adam l'avait décoincée. Elle avait ensuite rencontré de très bonnes amies qui l'avaient trainée en boite pour faire la fête jusqu'à pas-d'heure ! Judith entendit son amie la tirer de ses rêveries, lui demandant si elle pouvait pencher un peu la tête sur sa droite. Judith s'exécuta mais ne put s'empêcher d'ouvrir la bouche.

    « C'est toi qui devrait être sur ce lit Jay. Tu n'y as jamais pensé ? Je veux dire, devenir mannequin ? »

    La belle étudiante fut intimée au silence par le pincement de lèvres de la photographe. Reprenant la pose, Judith sentait la lumière se répandre sur sa peau à chaque fois que le flash crépitait. C'était une impression étrange. Mais une fois que l'on s'y faisait, ce bruit, cette lumière, cette ambiance vous plaisaient ! Il suffisait qu'un appareil vous soit présenté pour que vous vous sentiez jolie. Judith sourit. Son amie avait vraiment du potentiel dans le monde du mannequina. Même lorsqu'elle ne portait pas de maquillage, ses joues étaient délicatement rosées et sa peau demeurait magnifique. Parfaite et rayonnante, la belle jeune femme était en quelque sorte le modèle de Judith. Forte de caractère, elle savait ce qu'elle voulait et ne se laissait pas abattre lorsque la difficulté se présentait. C'était sur schéma de courage qu'avait pris appui Judith lorsque composer un morceau devenait trop difficile. Lorsque les ingénieurs lui faisaient répéter encore et encore, inlassablement, les mêmes paroles, les mêmes couplets parce qu'il ne jugeait pas la performance suffisamment parfaite pour être ajoutée à la musique.

    La vision que renvoyait aujourd'hui le visage de Jay n'avait plus rien de comparable. Terne, la peau tirée de fatigue, les yeux gonflés et la pupille dilatée, Jay faisait un peu peur à voir. Ses cheveux ne brillaient plus. Son corps semblait plus faible. Judith ne fronça pas des sourcils. Il était inutile d'insulter son amie sans prononcer le moindre mot ! Malgré tout, la belle Alpha n'avait pu retenir certains commentaires. C'était ainsi : lorsqu'elle était inquiète, Judith laissait sa bouche prendre le dessus sur son cerveau. Elle parlait souvent sans réfléchir et parfois, cela lui créait quelques ennuis. Jay tenta de la rassurer. Selon elle, tout allait bien. Sa voix ne semblait même pas convaincante. C'était comme si elle tentait de se convaincre elle-même. Cette fois, Judith fronça des sourcils. C'était sans doute le pire mensonge qu'il lui avait été donné d'entendre à ce jour ! Jay s'excusa ensuite d'avoir oublié la soirée qu'elles étaient supposées passer ensemble. Ce n'était pas grave en soi. Judith s'en moquait. Ce qui l'intéressait maintenant, c'était l'état de Jay. Elle n'allait pas bien ! C'était indéniable ! Et il était hors de question qu'elle ferme les yeux. Jay dut s'en douter puisqu'elle lui expliqua que quelque chose lui était arrivé et que même si elle en était désolée, elle n'était pas prête à lui en parler. Du moins, pas ce soir. Ce n'était pas ce que désirait Judith. Ce que la belle brunette désirait, c'était s'assurer que son amie soit en bonne santé. Judith eut à peine le temps de lui dire que ce n'était pas grave qu'elle ait oublié leur soirée. Aussitôt, Jay s'était tournée vers son ami et l'avait présenté. D'une manière assez gênante. Mais Judith était habituée. Ce n'était pas la première fois qu'on lui faisait ce genre de coup-la.

    « Enchantée Alex. Fais-moi plaisir, oublie le côté grande chanteuse et appelle-moi simplement par mon prénom. »

    Judith sourit mais ne put s'empêcher de rester méfiante. Après tout, soutien et ami ou non, ce dernier était celui qui la fournissait en drogue. Cela se voyait comme le nez au milieu de la figure ! Le cerveau de la belle étudiante tournait à plein régime. Et ce n'était pas peu dire quand on savait les facilités qu'elle avait à étudier et à trouver des solutions. Judith dut venir à une conclusion : elle ne pouvait pas obliger Jay à la suivre. Le mieux était de les suivre, si cela était possible !

    « On peut toujours se faire une petite soirée ? Tous les trois ? »

    Judith regarda Alex puis son amie. Elle espérait fortement que celle-ci allait accepter. La jeune femme se promit de tout faire pour tenir son amie à l'écart de toute tentation. Et tant pis pour son désir de faire la fête ! Jay avait bien plus besoin d'elle qu'elle avait besoin de boire jusqu'au petit matin !

    « Ça te tente Alex ? »
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Anonymous
Invité


In the darkness hour, follow the only light arround you. [ Judith ] Empty
MessageSujet: Re: In the darkness hour, follow the only light arround you. [ Judith ] In the darkness hour, follow the only light arround you. [ Judith ] EmptyDim 5 Fév - 23:17

In the darkness hour, follow the only light arround you. [ Judith ] Lips%2Btumblr_ltzs1mlR7Q1r59bueo1_400
In the darkness hour, follow the only light arround you. [ Judith ] 120109101403222566


Judith et moi avons toujours était vraiment proches, je veux dire elle n'était pas comme River, qui était ma double, comme ma soeur, ou comme Amy, ma coloc, ma keunasse, ma jumelle, mais je l'adorais et a chaque fois que je trainais avec elle, c'était un bon moment garantis. Je m'en voulais de lir faire çà, d'être la pire des garces qui faisait souffrir les personnes qui tiennent a elle mais je n'avais pas d'autre choix, j'étais prostrée dans ma douleur, et dans mon envie de tout oublier et d'être un minimum bien, de pouvoir continuer a me lever le matin, même si je n'étais plus vraiment moi mais ça je m'en fichais. Judith était là, devant moi, a quelque pas mais je ne pouvais m'empêcher de ne pas la vouloir près de moi, pas que je ne l'aimais pas, mais c'était plus que je n'étais pas vraiment de bonne compagnie et je ne voulais pas qu'elle me voit comme ça, amaigrit, le visage tiré par la fatigue et la prise de stupéfiants. « Enchantée Alex. Fais-moi plaisir, oublie le côté grande chanteuse et appelle-moi simplement par mon prénom. » Dit-elle alors que je la présentais, d'une manière bien à moi, auprès d'Alex. Moi j'étais fière de Judith, j'étais certaine qu'elle allait avoir une belle carrière, il lui fallait juste les bonnes chansons, et un son appropriés et cela se ferait tout seul j'en étais persuader et puis Ju' n'était pas du genre a abandonner facilement surtout quand c'était son rêve qui était en jeu, même avec mon esprit embrumer je savais qu'elle réussirait a faire carrière, elle en voulait cette petite. J'avais beau essayer de la mettre a l'aise, mais elle semblait distante, méfiante et ce n'était vraiment pas son genre ! Je fronçais les sourcils en la regardant, tête poser sur l'épaule d'Alexei. Qu'est ce qu'elle avait dont ? Elle finit par sourire mais je voyais qu'elle n'était pas comme d'habitude et cela m'attristais vraiment. Nous restâmes un moment comme ça, sans bouger, moi contre Alexei, elle nous observant. Je m'en voulais quand même un peu d'avoir oubliée qu'elle et moi devions sortir ce soir, je ne sais pas ce qu'il sait passée, mais j'ai complètement oublié ! « On peut toujours se faire une petite soirée ? Tous les trois ? » Je relevais la tête et la regardais en souriant. Quel super idée !! Je voulais vraiment qu'elle connaisse Alex ! Je suis sur qu'elle l'adorerait et puis, Alex était super cool, heureusement qu'il était là lui, je crois qu'il était le seul a me comprendre a avec qui je voulais passer du temps, les autres ne pouvait pas me comprendre, je le savais. J'étais contente de voir Judith, mais bon, disons qu'elle m'avait prise au dépourvue. Ma chanteuse d'amie regarda Alex puis moi. Ce qu'elle était jolie ! « Ça te tente Alex ? » Je souris et tournais la tête vers lui et le regarde un moment attendant de connaître sa réponse. Moi cela me disais bien mais je voulais pas le faire si Alex' n'était chaud; Après tout, nous étions toujours que tout les deux depuis un moment, c'était je crois difficile de faire entrer quelqu'un dans notre paire mais je pense que pour une soirée ont pouvait faire un effort. Alex sourit avant de dire : « Je suis toujours partant pour faire la fête ma belle ! C'est plutôt a toi de voir si tu va nous suivre ou pas ? » Lui dit-il en lui faisant un clin d'œil avant de la regarder avec un regarde que je lui avais déjà vue, un regarde sérieux, signe qu'il avait quelque chose en tête. Je le regardais quelque instant avant de m'approchais de Judith, de passais un bras sur ses épaules en souriant avant de commencer a marcher vers la boite ou Alex et moi allions toujours.

Je suis contente que sois avec moi tu sais Ju' ! Lui dis-je en souriant avant de jetais un regard a Alex, a ma gauche, un sourire toujours présent sur mes lèvres. Enfin, on est contents de t'avoir avec nous ! Si tu savais comment je m'en veux d'avoir oublier qu'ont devait se voir, j'ai été pas mal occupée tu vois … Et cela m'est sortit de la tête ! Lâchais-je en rigolant. Mais t'en fais pas ! Alex et moi on s'est super bien faire la fête ! Annonçais-je, heureuse. Han, mais j'y pense ! Alex fait de la guitare ! Il sait en jouer comme un prof ! Tu pourrais chantée et lui joué ! AHHH ! Trop bonne idée pas vrai ? Demandais-je en les regardant l'un après l'autre. J'étais sur mon nuage, vraiment.

Nous marchâmes côte a côte pendant 5 à 11 minutes avant d'arrivé chez Alex. Je souris, me rapprochais de lui, me collais doucement contre son torse et glissais ma main dans sa poche pour en sortir ses clefs. Je ris avant d'aller ouvrir et de laisser la porte ouvert derrière moi. Je file dans l'appartement d'Alex, que je connais par coeur, même dans le noir. J'allume les lumières et me dirige vers le salon. Je quitte ma veste et m'assois sur le canapé, alors qu'ils arrivent eux aussi dans la pièce.

Alors ? Vous voulez faire quoi ? Leur demandais-je en les regardant de mes yeux devenus vide avec le temps.


HJ : désolée c'est pas top Arrow je me rattraperais ! l
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Anonymous
Invité


In the darkness hour, follow the only light arround you. [ Judith ] Empty
MessageSujet: Re: In the darkness hour, follow the only light arround you. [ Judith ] In the darkness hour, follow the only light arround you. [ Judith ] EmptySam 11 Fév - 23:58



« L'amour c'est comme la drogue, cela crée une accoutumance ! »
[Jacqueline Morin]
Outta Here by Pixie Lott on Grooveshark
    Judith ne savait que peu trop quoi penser de cette histoire. Jay avait beau dire, elle ne paraissait pas bien du tout. Fatiguée, voire droguée, elle semblait ailleurs. Se priver de la douleur et de la peine était une erreur. C'était un enseignement qui l'avait fait grandir. Et Jay devrait sans doute faire face à ses démons, un jour où l'autre. Pour l'instant, elle se contentait de remettre à plus tard l'échéance. Mais très vite, son passé allait la retrouver et la frapper au visage. Et pour remettre à plus tard cette confrontation, son amie se détruisait d'avantage. À coups de stupéfiants et d'alcools en touts genres, la jeune femme s'affaiblissait de jour en jour ! Ce n'était pas bon pour sa santé. Et Judith tenait à la santé de Jay pour la simple et bonne raison qu'elle se souciait d'elle ! Elle l'aimait comme une grande amie. Elle avait l'habitude d'être pétillante, drôle et adorable. Glamour et sensuelle, elle faisait toujours tourner les têtes sur son passage. Aujourd'hui, elle n'était que le fantôme d'elle-même. Et pour tout dire, ce fantôme semblait mal en point ! Mais lui faire la leçon, là, dans une ruelle semblait inutile. Le meilleur des plans était sans doute de les suivre et de participer à cette mascarade pour en limiter certains effets déplorables ! Alors Judith avait lancé l'idée de tout de même faire la fête, avec Alex. Le sourire aux lèvres, pour camoufler son inquiétude, la jeune femme fit mine de se réjouir. Sa proposition sembla faire mouche puisque Jay releva la tête et sourit. Il ne restait qu'Alex à convaincre. Judith sourit à son amie la regardant se réjouir. Au moins, la jeune femme souhaitait toujours être son amie. La drogue ne l'avait pas totalement isolée de son entourage. Un bon point. Il n'était pas trop tard pour l'aider à entendre raison ! Judith demanda alors son avis à Alex, un regard presque provocant mais amusé. Ce n'était qu'une mise en scène. Mais le moins que l'on puisse dire, c'était qu'elle avait fait des progrès en jeu de scène ! La jeune femme sourit à nouveau, attendant sa réponse. Finalement, Alex sourit. Il ajouta alors que la question était bien plus de savoir si elle était prête à les suivre plutôt que de savoir s'il était partant à faire la fête. Il fit un clin d'œil qui fit sourire la jeune femme. Qui sait ? Peut-être allait-elle se laisser tenter. Il n'était pas mal dans son genre. Dans le genre camé ! Jay l'observait alors Judith répondit à son regard avant de lui répondre sur le même ton que le sien.

    « Try me! »

    Elle sourit à nouveau quand Jay s'approcha d'elle. La jeune femme passa un bras autour des épaules de la chanteuse et s'excusa tout en commençant à marcher. Judith lui sourit avant de lui dire que ce n'était rien.

    « J'imagine oui... Ne t'en fais pas, ce n'est rien ! Ça tombe bien, j'avais envie de m'amuser ! »

    Judith lui sourit. Puis, Jay ajouta que le jeune homme magnait la gratte comme personne. Elle le regarda un instant. Oh! vraiment ? Et bien pourquoi pas ? Son amie proposa alors qu'il joue un air pendant qu'elle chanterait. Judith sourit mais ne fut pas convaincue pour autant. D'apparence, et même si elles pouvaient être trompeuses, le jeune homme n'écoutait pas beaucoup de musique pop dont s'inspirait Judith. Ils n'avaient pas le même registre. Mais après tout, un petit mélange de style leur ferait peut-être le plus grand bien à tous les deux. Malgré tout, elle ne pouvait s'empêcher de se montrer méfiante. Elle le camoufla du mieux qu'elle le pouvait, tentant d'apaiser leurs doutes.

    « Pourquoi pas ? Tu te sens capable de supporter un peu de musique pop Alex ? »

    Elle sourit mais les suivit. Ils marchèrent ainsi pendant 10 bonnes minutes avant de s'arrêter devant des appartements. L'un d'eux était sans doute le lieu de fête. Et Judith était sur le point de découvrir qu'il s'agissait de l'appartement d'Alex et que la liste d'invités était des plus restreintes. Pas un problème en soi. Jay lui piqua les clefs, ce qui fit doucement sourire Judith. Elle la suivit et entrèrent toutes les deux dans l'appartement tandis que Jay s'aventurait pour allumer les lumières. Judith retira son manteau et son pull pour finir en débardeur blanc, ce qui mettait en valeur ses formes avantageuses. Elle ne retira pas ses talons. Tant pis pour les voisins du dessous ! Peut-être que tout allait bien se passer après tout ?! Judith s'approcha de son amie mais resta debout. Elle regarda Alex qui était entré et lui demanda :

    « Alors ? Tu la sort cette gratte ? »

    Elle sourit, regardant Jay. Du moment qu'elle ne s'approchait pas trop de la drogue, Judith devrait se comporter en fêtard modèle !

    « Tu sais jouer Pocker Face de Lady G ? »

    Elle sourit. Elle cherchait déjà une idée pour tenir Jay à l'écart de tentations. Danser ! Danser et encore danser. S'amuser. Lui montrer qu'on pouvait s'abandonner au plaisir et la joie sans prendre quoi que ce soit ! S'oubliant un instant. Voilà ce qui était possible avec la musique. C'était en tout cas comme cela que ça fonctionnait pour elle. Alex se munit de sa guitare et commença à jouer. Il avait un coup de main génial. C'était certain ! Judith entama les premiers mots du couplet. Elle souriait. Lorsqu'ils eurent terminé le refrain, Judith se tourna vers Alex. Se laissant prendre au jeu, elle commença à danser tout en chantant. Lorsque le morceau arriva à sa fin, Judith fit selon l'inspiration.

    « Tu joues vraiment bien c'est vrai ! Tu nous mets un peu de musique ? »

{HJ : Tu plaisantes ? C'est super ! Smile ♥ Désolée, le mien n'est pas meilleur.}
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Anonymous
Invité


In the darkness hour, follow the only light arround you. [ Judith ] Empty
MessageSujet: Re: In the darkness hour, follow the only light arround you. [ Judith ] In the darkness hour, follow the only light arround you. [ Judith ] EmptyVen 2 Mar - 13:09

Bien sur, il a fallut que Alexei tente de la dragué ! Je soupirais. Il était vraiment incroyable celui là. Il avait déjà toute les filles à ses pieds, une différente dans son lit chaque soirs, mais apparemment cela n'était jamais assez pour lui ! Je sais bien que Judith est super canon, et voilà, mais quand même, c'était mon amie, et il l'a draguait devant moi. Il n'y a plus de respect de nos jours vraiment. Et le pire c'était que je voyais bien que Judith répondait a Alexei en souriant, faisant sa charmeuse. Hm hm, dois-je intervenir ? Je savais que Ju' était célibataire, enfin, jusqu'à nouvelle ordre, peu-être que je pouvais arrangée le truc. C'était dans mes cordes. « Try me! » J'éclatais alors d'un rire franc et communicatif. Si elle continuait comme ça, Alex ne la lâcherait plus, lui qui adore les filles avec de l'humour et qui ne se prenne pas la tête. Cela correspondait d'ailleurs parfaitement à Judith. Oh je sentais qu'ont allaient s'amuser tout les trois ensemble ce soir ! Je m'approchais de Judith, passant un bras sur ses épaules avant de m'excuser encore pour avoir oublier qu'on devait se voir et faire la fête ensemble se soir. Je m'en voulais vraiment ! Mais cela m'avait complètement sortie de la tête cette affaire là. Et je voulais vraiment me rattrapais et je le ferais je ne voulais pas qu'elle m'en veuille, même si cela ne semblait pas être le cas. « J'imagine oui... Ne t'en fais pas, ce n'est rien ! Ça tombe bien, j'avais envie de m'amuser ! » Elle était si compréhensive, elle était vraiment la meilleur de chez les meilleurs ! Cette fille était vraiment super. Sans déconné, je jure que c'était vrai, elle était vraiment excellente dans son genre et je savais qu'elle aurait tout ce dont elle avait rêver, elle était une telle battante. Je la regardais en souriant, heureuse de la voir aussi enthousiaste que moi à l'idée de faire la fête. Je déposais un bisou sur sa joue avant de lui dire que Alex savait jouer de la guitare comme personne. J'avais eu la chance de l'écouter jouer plusieurs fois et mon dieu il était vraiment un génie, un pro de chez pro. « Pourquoi pas ? Tu te sens capable de supporter un peu de musique pop Alex ? » Je souris, et me tournais vers Alex. Oh que oui il était prêt a ça si cela devait faire plaisir a une jolie fille, croyais-moi. Il ferait n'importe quoi du moment que cela entraver pas son business lucratif. Je les observais, l'un après l'autre, attendant la réaction de mon Alex chéri impatiemment. Il rit et nous dépassa, nous montrant le chemin pour aller chez lui, puis se retourna vers nos, moi toujours coller contre Judith, un grand sourire sur les lèvres. Dans les yeux d'Alex ? Détermination. Je souris, la pauvre Judith n'avait pas idée de ce qu'elle avait déclenchée. Je ris. «  Si j'en serais capable ? Voyons chérie, tu ne me connais vraiment pas, rien ne me fait peur, encore moins quand il s'agit de musique ! » Je le regardais, les yeux pétillant de fierté. Alex était vraiment génial et j'étais contente que pouvoir compter sur lui en se moment, lui seul me comprenait vraiment, même si les autres essayait. Nous marchâmes tout les trois jusqu'à chez Alex. Une fois devant chez lui, je m'approche lentement de lui, nos visage tout prêt et glisse ma main dans sa poche pour attraper ses clefs en riant avant de passer devant pour ouvrir le passage, Judith me suit et nous entrons toutes les deux dans l'appartement alors qu'Alex suivait derrière. Je dépassais Ju' pour aller allumer les lumières alors qu'elle se mettait à l'aise. Une fois les lumières allumaient j'allais m'assoir sur le canapé et attendait les autres. Judith me rejoignit et resta près de moi, debout. Alex alla ranger ses affaires et trafiquait je ne sais quoi avant de revenir, en jean et sans tee-shirt. Show off ! « Alors ? Tu la sort cette gratte ? » Lança t-elle a Alex. Je souris, regardant mes amies, Alex partit chercher sa guitare sans rien ajoutée ce qui me surprit grandement. Judith venait d'avoir un admirateur de plus on dirait ! Je ris doucement, me tournant vers mon amie, toute souriante.

Je suis impressionnée ! Dis-je amusée. C'est pas son genre de faire ce qu'ont lui demande sans rien trouver a y redire ! Bravo ma Ju' tu 'la dompté ! Soufflais-je en riant et en lui faisant un clin d'œil. A mon avis, tu lui a taper dans l'œil ! Et vue qu'en plus tu fais de la musique, c'est parfait ! Puis je me taisais, Alex revenant avec sa guitare.

Il s'assit sur le fauteuil en face de nous. Je le regardais se mettre en place, sortir sa guitare de son étuis. J'étais certaine que j'allais adoré les voir tout les deux, Alex à la guitare et Juju à la voix. Je suis sûr qu'ils feraient un super duo. Judith me regarda, un beau sourire sur mes lèvres avant de se tourner vers Alex. « Tu sais jouer Pocker Face de Lady G ? » Je souris. Bon choix de chanson. Puis, comme je le présentais, les deux talent se mariaient très bien. Et les regardais et voyais a quel point l'un comme l'autre s'amuser, prenait du plaisir. Je chantonnais la chanson moi aussi, très heureuse de ce petit moment qui me faisait oubliés mes malheurs quelque temps et c'était tant mieux pour moi en quelque sorte. La chanson passa et j'avais vraiment passer un bon moment grâce a eux, tout les deux très talentueux. Une fois qu'ils eurent finis, j'applaudissais vivement en les complimentant. « Tu joues vraiment bien c'est vrai ! Tu nous mets un peu de musique ? » Je me levais et allais faire un câlin a mon amie, posant ma tête sur son épaule alors qu'Alex allait allumer la musique.

C'était vraiment super !! Lançais-je, enthousiaste. Tu vois Ju', je t'avais bien dit qu'il était bon avec une guitare ! C'était vraiment un beau duo les amis ! Vous devriez faire ça plus souvent ! Dis-je en le regardant en leur faisant un clin d'oeil. La musique retentit et j'entrainais Judith au milieu du salon et dansais avec elle, souriante, heureux de les avoirs avec moi, même si j'avais toujours la tête un peu embrumé, c'était entrain de s'évaporer doucement. Alex nous rejoins et nous regarda en souriant. «  Me voilà chanceux ! » Je ris tout en dansant avec Judith, m'amusant, oubliant mes démons. Et tu n'a encore rien vu!



HJ : voilà ma réponse ! Désolée du retard et j'espère qu'elle te va ! l
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Anonymous
Invité


In the darkness hour, follow the only light arround you. [ Judith ] Empty
MessageSujet: Re: In the darkness hour, follow the only light arround you. [ Judith ] In the darkness hour, follow the only light arround you. [ Judith ] EmptyLun 23 Avr - 22:35



« L'amour c'est comme la drogue, cela crée une accoutumance ! »
[Jacqueline Morin]
Outta Here by Pixie Lott on Grooveshark
    Judith se contentait de jouer le jeu. Mais contrairement à ce qu'elle pensait, la jeune femme ne maitrisait pas grand chose. La jolie brunette se laissait doucement emporter par l'ambiance qui l'enveloppait comme la nuit tombante sur une belle journée ensoleillée. Alexei ne donnait pas dans la subtilité mais qui pouvait s'en plaindre ? Judith se voyait charmer par le jeune homme. Il n'était pourtant pas son type habituel. La jeune femme aimait les hommes propres sur eux, bourré de charisme et d'un charme qu'elle qualifiait parfois de typiquement anglais. L'homme idéal devait la faire rire, la mettre au défi tout en se soumettant au supplice. Il devait être gentil, beau garçon mais aussi et surtout très intelligent ! Les beaufs de service pouvaient s'abstenir ! Seuls les vrais hommes pouvaient prétendre au rang de sa moitié. Gentleman de surcroit, l'homme en question devait néanmoins céder quelques fois à ses plus sensuelles envies. Elle désirait être charmée. Être aimée pour ce qu'elle était. Alexei n'était donc pas franchement l'homme de ses rêves. Mais lancée dans le jeu, Judith perdait pieds. Le jeune homme possédait un certain charme. Il était mystérieux, ténébreux. Enveloppé dans un mélange d'interdit et de danger, sa personne avait le pouvoir d'hypnotiser la chanteuse. Elle le suivait ainsi, aveuglée. Cependant, son but premier lui restait bien en tête : Judith désirait éloigner son amie de la drogue et de ses effets. Elle n'était plus que l'ombre d'elle-même. Et cette jeune femme avait l'habitude d'être pleine de vie, elle était rayonnante ! Il aurait été honteux de la laisser dans cet état sans rien tenter.
    Judith leva son regard, empreint de défi, vers celui d'Alexei. Elle lui demanda alors s'il était capable de jouer de la musique pop. Elle connaissait les musiciens et savait pertinemment que parfois, leurs propres goûts annihilaient tout le potentiel qu'ils pouvaient posséder dans un autre genre de musique. Et tandis que Jay était venue se coller à elle, marchant à ses côtés, son bras sur ses épaules, Alex était passé devant eux. Il s'était retourné et avait relevé le défi avec tout autant de malice. Judith pouvait sentir que son amie souriait. Judith ne put alors s'empêcher de sourire à son tour. Les deux jeunes femmes le suivirent jusqu'à son appartement. Jay prit alors les devants et entra dans l'appartement. Judith sourit, amusée, et la suivit, s’engouffrant dans l'entrée encore plongée dans la pénombre de cette fin d'après-midi d'hiver. Ils s'installèrent succinctement. Puis, Judith lui demanda s'il se décidait à sortir sa guitare. Sans un mot, il partit la chercher dans une autre pièce. C'est alors que Jay se tourna vers elle, hilare.

    « Il faut croire que j'ai plus d'un tour dans mon sac... »

    Répondit-elle alors. Judith sourit mais la suite lui fit perdre un instant l'équilibre. Jay l'informait de l'éventuel intérêt que lui portait peut-être Alexei. Comment réagir à cela ? Fort heureusement, Judith fut sauvé par l'irruption du jeune homme dans la pièce. Comme si de rien n'était, la jeune femme lui avait fait part de la chanson qu'elle se proposait d'interpréter et aussitôt, Alex se mit à jouer. Judith chanta. Très vide, elle fut rejointe par les deux jeunes gens. La musique rendait bien. L'atmosphère s'était détendue. Ils s'amusaient. Ce moment aurait pu se prolonger indéfiniment. Judith se sentait transporter. Les accords de guitare d'Alexei étaient géniaux. Le morceau était génial. Malgré tout, il toucha à sa fin et Judith applaudit, accompagnée de Jay. Ce moment avait été un moment particulier. C'était ce qu'elle aimait avec la musique ! La jolie brunette demanda aussi au jeune homme s'il pouvait mettre un peu de musique. Jay vint se blottir contre elle et Judith se laissa aller à cette étreinte. Elle lui déclara avoir adoré l'interprétation. Quelque chose disait à Judith que Jay ne disait pas cela inconsciemment. Elle lançait volontairement l'idée de prochaines fois. Des fois où ils pourraient "remettre ça". La brunette sourit, amusée. Jay sauta sur ses pieds au moment où la musique retentit dans la pièce. Elle entraina Judith au centre de celle-ci et toutes deux se mirent à danser. Elles souriaient. Le temps d'une soirée, elles pouvaient oublier leurs problèmes les plus importants. Judith souriait toujours quand Alexei s'approcha, déclarant avoir de la chance. Jay déclara qu'il n'avait encore rien vu. Elle éclata de rire. Son amie savait comment s'amuser ! Et Judith désirait en profiter. Elle se trémoussait toujours, se faisant plus sensuelle à chaque mouvement. La musique se prêtait au jeu. La jeune femme fit un clin d'œil à Jay et attrapa la main du jeune homme. Elle porta son bras atour de sa taille, la posant sur son ventre plat. Elle dansa ainsi contre lui, invitant Jay à les rejoindre.

    « Tu aurais un petit quelque chose à boire aussi ? »

    Elle ne savait pas où cette soirée allait les emmener, mais elle y allait... et les yeux fermés ! Ce savant mélange ne donnait pas que de bonnes choses. Parfois, c'était une véritable dynamite !
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Anonymous
Invité


In the darkness hour, follow the only light arround you. [ Judith ] Empty
MessageSujet: Re: In the darkness hour, follow the only light arround you. [ Judith ] In the darkness hour, follow the only light arround you. [ Judith ] EmptyMar 8 Mai - 15:54

Cette soirée était vraiment vraiment trop super cool ! Je m'amusais vraiment comme une petite folle avec Alex et Judith. Au début j'avoue que j'étais pas trop chaude pour qu'elle vienne avec nous, de peur qu'elle nous plombe l'ambiance en me faisant la morale et tout ça mais non, elle était cool et c'était tant mieux. Judith, je savais même comment on étaient devenue amis elle et moi, cela c'était fait comme ça je crois, a force de trainer ensemble. Je l'adorais, cette fille était vraiment incroyable et franchement, je suis certaine qu'avec le talent qu'elle a, elle n'aura aucun mal à se faire un nom dans la musique et c'est tout ce que je lui souhaitais, je savais que cela compter beaucoup pour elle. Je ne me faisais pas de soucis, cela prendrait peu être du temps mais se ferait un nom dans le monde de la musique, à n'en pas douter. Elle était douée, mais aussi persévérante et il y avait donc peu de chose qu'elle ne réussissait pas à arriver à faire. Et en plus, Judith semblait avoir taper dans l'oeil de Alex, ce qui me faisait bien rire. Je devais essayer de faire un truc pour les brancher ensemble ! Enfin si Judith était d'accord ! J'allais pas la forcer, même si mon petit Alex était loin d'être moche. « Il faut croire que j'ai plus d'un tour dans mon sac... » Me dit-elle en souriant alors que je la félicitais d'avoir dompter la bête sauvage qu'était Alex. Il acceptait rarement qu'on lui ordonne de faire quelque chose, même moi parfois il me rembarrait comme une merde alors qu'il me connaissait et là, Judith avait réussit, du premier coup et c'était vraiment un exploit, à l'amadouer si facilement.

On dirait bien ! M'exclamais-je en riant. Et quelque chose me dit que tu ne nous a pas montrer tout tes tours ma chère, n'est ce pas ? Je la regardais, amusée. On est des filles pleines de surprises nous !

Je lui disais alors que j'étais presque sur que Alex craquait pour elle mais il revint avec sa guitare avant que j'ai pu l'interroger pour tenter d'en savoir plus, comme par exemple si elle le trouvait à son goût ou pas du tout, car je savais que ma Juju était célibataire, et de mon avis, une fille comme ne devait pas l'être, ou pas longtemps du moins. Puis les deux se mirent à chanter et franchement ils déchiraient tout ensemble. Judith et sa super voix, Alexei et son don pour la guitare. Tout les deux ensemble c'était vraiment pas mal et j'étais contente qu'ils s'entendent a peu près bien. Après qu'il est finit le morceau, je leur lançais enjouée que c'était vraiment super et qu'ils devraient faire ça plus tellement leur deux talent se mariaient bien ensemble. Puis je décidais d'entrainer Judith dansait comme Alex venait d'allumer la musique. Je dansais avec Judith, de plus sensuellement à mesure que je prenais de l'assurance et elle aussi. Alex nous rejoignit finalement. Je souris alors qu'il disait avoir de la chance et je lui répliquais qu'il n'avait encore rien vu en riant. Judith se rapprocha alors d'Alex, lui prenant la main avant de passait son bras autour de la taille de mon ami. Je souris, les regardant danser avant que Ju' ne me dise de venir. Je souris, et m'approchais d'eux, tout en dansant. « Tu aurais un petit quelque chose à boire aussi ? » Je souris la regarder amusée.

Restez a danser, je m'occupe de nous servir un verre ! Dis-je en souriant avant de me tourner vers Alex. C'est toujours au même endroit hein ? Lui demandais-je avec un grand sourire. Il hocha la tête en souriant et je filais dans la cuisine en semblant sautiller. Je préparais 3 verre d'un cocktail que je maitrisais et qui déchirer tout et apportais les trois verres sur la table du salon dans un plateau. Et voilà nos rafraichissement ! Je ris et les rejoins pour danser, sans oublier de constater que Judith semble bien être dans l'ambiance; s'étant rapprocher encore d'Alex. Je souris, cette soirée prenait un bon chemin.

Je plaçais derrière Alex qui se retrouver donc en sandwich entre Judith et moi, place que tout garçon normalement constitué apprécierait et Alex semblait plutôt ravis d'être a cette place ce qui me faisait bien rire en faite. Je dansais contre lui, faisant des clins d'oeil a Judith qui semblait autant s'amuser que nous. C'était vraiment cool et cela donnait le ton pour la suite de la soirée ! Ma tête était encore bien embrumé par ce que j'avais pris plus tôt et je crois que je ne contrôlais pas vraiment ce que je faisais.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé


In the darkness hour, follow the only light arround you. [ Judith ] Empty
MessageSujet: Re: In the darkness hour, follow the only light arround you. [ Judith ] In the darkness hour, follow the only light arround you. [ Judith ] Empty

Revenir en haut Aller en bas

In the darkness hour, follow the only light arround you. [ Judith ]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» the light of aerendil
» | When Darkness Falls
» HEAVENSBEE ► hello darkness, my old friend
» Follow me in Wonderland ~
» I will Follow

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: NEW YORK & CO' :: ♣ Brooklyn :: Ruelles-
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit