Partagez

Les études reprennent. (Libre)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Emily B. Weathy

Et si tu nous disais tout de toi ?
Groupe: Gamma
Etudes: Psychologie
Relations:

| Messages | : 117
| Points | : 132
| Date d'inscription | : 11/02/2012
| Célébrité sur l'avatar | : Emma Watson

Les études reprennent. (Libre) Empty
MessageSujet: Les études reprennent. (Libre) Les études reprennent. (Libre) EmptyDim 23 Sep - 12:56

Vingt-quatre septembre deux-mille douze.

Nous étions le jour tant redouté par les élèves, ce jour maudit que personne n'attendait. La rentrée. Cet été avait été ensoleillé et les températures avaient été agréablement élevées. Le début des vacances s'était déroulé à merveille, j'avais enfin eu plus de temps pour voir mon petit neveu, cela m'avait fait un bien fou. Rien que de voir sa bouille d'amour me remontait le moral, et puis il y avait Jonathan aussi. Pendant les cours, voir mon frère avait été plus dur, et ça avait beaucoup d'influence sur mon humeur. Sans lui je n'étais rien, ne pas le voir me rendait triste et plutôt désagréable envers les gens. Cet été, je l'avais vu assez souvent à mon goût et j'étais au top de ma forme. Je n'étais pas partie en vacances à l'étranger, j'étais soit à New York, soit à LA chez mes parents. Ces derniers étaient toujours enchantés de me voir, leur petite fille bien-aimée qui avait grandi beaucoup trop vite. Ils avaient peur pour moi, pour mon avenir, et ils avaient peur que quelque chose m'arrive dans cette grande ville pleine d'étrangers et de gens bizarres. A chaque fois, je les avais rassurés en disant que Jon' était là, et qu'en sa présence, personne ne pourrait me faire quoi que ce soit. Ca marchait plutôt bien, ils savaient que personne n'était plus responsable que mon grand frère. Lorsque j'étais à New York, je passais le plus de temps possible avec mes amis, ceux avec lesquels je me sentais "moi".

Le mois de juillet avait vraiment été génial, et le beau temps ne faisait qu'améliorer les choses. Le début du mois d'août était super aussi, mais c'est après que les choses ont basculées. Ian a eu un accident. Un grave accident. Il est resté dans le coma pendant près d'une semaine, et cette période a été pénible pour chacun de nous. Tout le monde était persuadé qu'il survivrait, qu'il était fort et que, après tout, c'était Ian. Mais au fond, qui était vraiment sûr de tout cela ? Nous essayions tant bien que mal de ne serait-ce que sourire, mais derrière ce sourire se cachaient la peur et l'incertitude. Durant cette période, je me suis fait une nouvelle amie. C'était peut-être le seul petit rayon de soleil qui éclairait ma vie. Mary m'a énormément soutenue, et sa bonne humeur malgré sa peur me remontait un peu le moral. Juste un peu hein, attention. Je ne vous dis pas que je me sentais bien. Mais ça m'aidait. Le jour où il s'est réveillé était sans aucun doute un des plus beaux jours de ma vie. Tout le monde s'était remis à sourire, sincèrement cette fois, et nous étions tous plus qu'heureux que notre vieux Blackwood soit de nouveau parmi nous. Le mois de septembre avait été plutôt paisible, et nous avions du temps pour nous, pour nous remettre de toute cette histoire. Peu à peu, le 24 approchait, et notre humeur baissait de plus en plus.

Voilà qu'on était ce lundi vingt-quatre septembre, des troupeaux d'élèves se rendaient tous au même endroit : La fac de Great Academy. Un endroit qui n'avait manqué à aucun d'entre eux, mais les cours reprenaient et il fallait l'accepter. Je franchissais la porte d'entrée, et atteignis la cour. Tout le monde parlait, rigolait en se racontant leurs vacances. Si on me demandait comment avaient été les miennes, qu'est-ce que je répondrais ? La plupart du temps elles avaient été parfaites, mais la semaine du coma d'Ian avait tout gâché. Je rejoignis un petit groupe d'élèves qui étaient dans ma classe l'année passée, puisque je ne voyais pas encore mon frère, ni Delilah ou encore Mary. La discussion était interminable et pas intéressante du tout, mais je m'efforçais quand même à les écouter jusqu'au bout. Lorsqu'on me demanda "Et toi Emy, tes vacances ce sont bien passées?", je ne sus pas quoi répondre.

« Mouais. J'préfère pas trop en parler. »

C'était peut-être pas la réponse la plus sympathique, mais ça exprimait tout à fait ce que je pensais. Je ne voulais pas en parler, ou alors seulement aux amis proches, qui avaient été dans le même cas que moi. Les autres ne comprendraient pas, ils ne savaient peut-être même pas ce qui était arrivé à Ian. Après tout, nous étions tellement d'élèves ici, si l'un d'entre eux avait eu un accident, ça ne se remarquait pas vraiment. Je m'éloignai du groupe et allai m'asseoir sur un des bancs libres. Deux livres à la main, je regardai dans le vide, me remémorisant toutes mes vacances, et me dire à quel point elles avaient été horribles.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MODERATEUR
Jonathan Weathy

Et si tu nous disais tout de toi ?
Groupe: Delta
Etudes: Sport
Relations:

| Messages | : 1766
| Points | : 855
| Date d'inscription | : 21/08/2010
| Age | : 27
| Célébrité sur l'avatar | : Kellan Lutz

Les études reprennent. (Libre) Empty
MessageSujet: Re: Les études reprennent. (Libre) Les études reprennent. (Libre) EmptyDim 30 Sep - 17:13


FAMILY FIRST.


Tout changer tellement vite et la plupart du temps, nous n'avions même pas le temps de vraiment pouvoir encaisser ses changements, que d'autre arriver, les uns suivit des autres et ainsi de suite. C'était pas la joie en ce moment. Oh, ma chérie et mon petit garçon allaient bien, dieu merci, mais Leya était partie pour Miami pour sa carrière de mannequin. Elle était donc loin, et mon fils aussi. Ils me manquaient mais avec les cours qui allait reprendre, et je n'avais donc vraiment pas le choix, je ne pouvais pas rester avec eux. Enfin, j'irais les weekend et elle n'y resterait pas non plus éternellement mais je me sentais seul et l'appartement semblait vraiment vide sans eux et puis j'avais tout simplement besoin d'eux. Si je pouvais faire autrement, je serais avec eux mais c'était impossible. Je me réveillais tôt, comme tout les matins. En tant que sportif, j'avais une hygiène de vie saine et un emploi du temps que je m'étais fais, très charger pour garder la forme et être performant sur les terrains dès le début de la saison. Je quittais mon lit vide, enfilais un jogging et un tee-shirt, plus une veste de sport. J'allais dans la cuisine et enclenchais la cafetière pour que le café soit prêt à mon retour. J'avais décidé de faire un footing tout les matins avant d'aller en cours, enfin quand je dis tout les matins, c'était surtout pendant que j'étais seul. J'attrapais mon MP3 et mes clefs et quittais l'appartement. Courir me faisait du bien et me faisais me vider la tête et j'évitais comme ça de penser à Leya et à Noah, loin de moi. Je courrais pendant une heure, une heure et demi selon ma forme du jour. Je courais jusqu'à en avoir mal mais cela me faisait du bien, vraiment. Je rentrais chez moi et filais sous la douche pour ne pas risque d'être en retard pour la rentrée. Rien que le fait d'y pensée, ça me ruiner le moral, tout le monde me demanderait des nouvelles de ma famille. Je passais rapidement sous la douche, enfilais des affaires propres, et vérifiais que tout été bien en place dans mon sac pour ne pas me retrouver sans mes affaires. Une fois prêt, j'attrapais mon sac, le lançais sur mon épaules et quittais une nouvelle fois la maison pour aller sur le parking, prendre ma voiture. Je roulais jusqu'à la fac, retrouvais la cohue du matin aux abords de l'établissement et sur ses parkings. Je me garais, attrapais en sortant mon sac posait sur le siège passagers et me dirigeais vers l'entrée, a petit pas, comme tout les autres. La début de journée passa lentement et puis c'était toujours la même chose, on nous expliquer le programme, comme cela allai ce passer, et tout le reste. J'avais de toute façon, la tête ailleurs.

Plus tard, je marchais tranquillement et j'aperçus ma soeur, assise sur un banc toute seule. Je fronçais les sourcils et allais vers elle. Cela ne lui ressemblait pas d'être seule, il me semblait avoir vu les gens avec qui elle traînait pas loin. Je m'approchais d'elle en faisant le moins de bruit pour la surprendre, elle qui semblait dans ses pensées. Je mettais mes mains sur ses yeux et elle sursauta avant de que je les enlève et de m’asseoir a ses côtés. « Coucou toi ! Qu'est ce que tu fais toute seule ? Tout va bien ? »

CODE BY .MAPYDEW


« If i should die before I wake It's cause you took my breath away losing you is like living in a world with no air. Im here alone didnt wanna to leave My heart won't move it's incomplete if there was a way that i can make you understan.But How Do you expect me To live alone with just me Cause my world revolves around you it's so hard for me to breathe »


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Emily B. Weathy

Et si tu nous disais tout de toi ?
Groupe: Gamma
Etudes: Psychologie
Relations:

| Messages | : 117
| Points | : 132
| Date d'inscription | : 11/02/2012
| Célébrité sur l'avatar | : Emma Watson

Les études reprennent. (Libre) Empty
MessageSujet: Re: Les études reprennent. (Libre) Les études reprennent. (Libre) EmptyJeu 4 Oct - 18:28


( J'suis pas contente du tout de ma réponse, j'trouve ça nul et trop court mais bon x) En espérant que cette nullité te plaise quand même ! )

Perdue dans mes pensées, je n'avais pas vu mon frère arriver, et celui-ci l'avait bien compris. Taquin, il mit ses mains devant mes yeux, ce qui me fit sursauter. Tout de suite, je reconnus sa voix, et un sourire s'afficha sur mes lèvres. S'il y avait bien une personne à qui je pouvais parler, qui me comprendrait c'était Jonathan. Sa présence me rassura, et mon humeur s'améliora un tout petit peu.

« Jonathan ! » lui dis-je, alors qu'il avait ses mains sur mes yeux. « J’avais pas envie de passer ma rentrée à écouter les histoires banales des gens ici. D’habitude ça m’intéresse, mais comme ces vacances ont été un peu … différentes, ça me saoulait. »

Je jetais un coup d'oeil à mon frère, qui était venu s'asseoir à côté de moi. Lui aussi avait la mine plutôt triste, mais bon, que voulez-vous. Leya et Noah étaient à Miami, le laissant seul à l'appartement, et la rentrée ne devait pas non plus avoir une influence positive sur son humeur. Bien que je connaissais la réponse, je lui posais quand même la question :

« Et toi, ça va ? »

La cour se remplissait peu à peu, beaucoup d'élèves s'enlaçaient, contents de se revoir pour parler de leurs vacances, de ce qui leur était arrivé, des fringues "super stylées" qu'ils s'étaient achetés. Parfois, des élèves qui nous connaissaient passaient devant notre banc en nous lançant un joyeux "Hé, salut les Weathy!". Je me contentais à chaque fois de répondre avec un sourire forcé et un petit "Salut!", censé être joyeux lui aussi.

Mon téléphone vibra et un petit bruit s'en échappa. Rapidement, je le sortis de ma poche. Bonne rentrée, amuse-toi bien. Ian. Je souris, c'était exactement le message dont j'avais besoin. Je le montrai à mon frère, avant de lui dire :

« J’suis contente que tu sois là. T’es un des seuls qui peut comprendre ce que je ressens. »

Je repensais à Delilah, c'était sûrement elle qui avait souffert le plus de nous tous, mais malgré tout, elle avait tenu le coup. Je l'admirais vraiment pour ça, pour son courage. Par contre, depuis l'accident d'Ian, le couple s'entendait beaucoup moins bien, il y avait eu de nombreuses disputes et ça m'inquiétait vraiment. Ces deux-là avaient toujours été si amoureux l'un de l'autre, si heureux. Qu'ils n'arrêtent pas de se disputer n'était pas une bonne chose, au contraire. Ian avait changé, aussi. Il avait comme l'air d'avoir... perdu la mémoire. Je ne lui en avais pas parlé puisque ça le mettrait en colère, mais j'y avais longuement réfléchi et je ne voyais que cette option-là. J'avais fait des recherches sur internet ; un coma de plus de trois jours pouvait entrainer des pertes de mémoire. Ca confirmait ce que je pensais. Une chose était sûre : Ian avait beau être réveillé et en vie, des problèmes, il y en aurait encore.

Je regardais ma montre, il était 8 heures 20, il nous restait encore dix minutes avant de commencer. Quelques profs passèrent dans la cour, dont mon prof de psychologie, que j'adore. Il me salua joyeusement, ainsi que mon frère, et me dit : "T'as passé de bonnes vacances, petite intelotte?", en terminant par me faire un clin d'oeil.

« Oui, ça va. » lui répondis-je en essayant d'être la plus convaincante possible.

Non, ça n'allait pas, mais bon, il n'était pas obligé de le savoir.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MODERATEUR
Jonathan Weathy

Et si tu nous disais tout de toi ?
Groupe: Delta
Etudes: Sport
Relations:

| Messages | : 1766
| Points | : 855
| Date d'inscription | : 21/08/2010
| Age | : 27
| Célébrité sur l'avatar | : Kellan Lutz

Les études reprennent. (Libre) Empty
MessageSujet: Re: Les études reprennent. (Libre) Les études reprennent. (Libre) EmptyDim 7 Oct - 15:12


FAMILY FIRST.


« Jonathan ! » Me dit t-elle alors que j'avais toujours mes mains sur mes yeux. J'étais déçu qu'elle est su que c'était moi mais en même temps, j'étais le seule à encore lui faire ce coup là. « J’avais pas envie de passer ma rentrée à écouter les histoires banales des gens ici. D’habitude ça m’intéresse, mais comme ces vacances ont été un peu … différentes, ça me saoulait. » Je la regardais, et fronçais les sourcils en allant m'asseoir près d'elle sur le banc. J'aimais pas la voir comme ça, et du coup, j'oubliais que moi aussi j'étais pas vraiment au top pour m'occuper d'elle. Oui, je m'occupais de ma sœur, même si j'avais ma famille à moi, mes études, et qu'elle était grande maintenant, j'étais toujours là pour elle, et je crois pas que cela la déranger ou alors elle ne voulait pas me le dire, je sais pas. On s'était toujours super bien entendu et nous étions toujours aussi proche et c'était vraiment cool. Je la regardais, assis à coté. « Je comprend et je ne peux pas t'en vouloir mais dis toi que tout est terminé maintenant et que tu n'a plus à t'inquiéter d'accord ? Faut pas que cela te gâche tes journées quand même, cela serait dommage. » Je lui fis un clin d'œil en souriant. C'est vrai que l'été n'avait pas été des plus simple, pour personne dans notre bande. Ian et son accident, le fait que Leya parte à Miami pour je ne savais pas combien de temps en emmenant notre fils, ce qui me bouffais jours après jours. Je ne supportais très mal d'être loin d'elle, de mon fils mais c'était comme ça, je ne pouvais pas l'en empêcher sans me sentir égoïste de la retenir et de freiner sa carrière. Miami était une super opportunité pour elle et je n'avais pas le droit de lui refuser ça, même si on souffrait tout les deux de cette situation. « Et toi, ça va ? » Me demanda t-elle bien que j'étais certain qu'elle connaisse la réponse mais je ne lui en voulais pas d'avoir quand même poser la question. Elle s'inquiétait pour moi comme je m'inquiétais pour elle, c'était réciproque. A mesure que le temps passait, les élèves prenaient possession de la cour pour affronter leur journée de rentré. Je souris à ma soeur. « Ça va, Enfin ça pourrait être pire quoi ! Je fais du mieux que je peux. » Lui répondis-je en haussant les épaules. Je ne voulais pas qu'elle s'en fasse de trop pour moi, je voulais pas être un poids sur ses frêles épaules et puis j'étais l'ainé, mes problème n'avaient pas à venir embêter ma soeur. Les élèves continuaient à arrivés, certains nous salués même. Soudain elle sortit son téléphone et souris puis elle me montra le sms que Ian lui avait envoyer. Je souris et la regardais, avec le même regard que j'avais en la regardant elle. « J’suis contente que tu sois là. T’es un des seuls qui peut comprendre ce que je ressens. » Elle semblait vraiment attristée, pas dans son assiette. Je me demandais pourquoi cela la toucher autant. Ian était saint et sauf, elle n'avait plus à s'en faire, pas autant du moins. Je me tournais sur le côté pour la regarder. Elle semblait dans ses pensées. Je gardais le silence un moment ne voulant pas la déranger. «  Je serais toujours là pour toi, toujours d'accord ? T'a pas à t'en faire. Mais pourquoi ça te touche autant ? Ian va bien maintenant, enfin il est sortit d'affaire, tu devrais arrêter de t'en faire comme ça. Ça te bouffe, et ça, je refuse. » Je lui fis un clin d'oeil avant de venir poser un bisou sur sa tempe, comme quand elle était petite. Elle regarda sa montre, je fis de même pour savoir combien de temps ils nous restaient avant qu'on doive aller en cours. On voyait passer devant nous des professeurs, se rendant en salle des professeurs, eux aussi faisaient leur rentré. L'un deux s'approcha et salua ma soeur en l'appelant petit intelotte, ce qui me surprit et il lui fit un clin d'oeil. Il me salua moi-aussi. Emy lui répondit, mais en mentant. Je faisais comme si. « Eh bah, il est heureux de reprendre les cours lui ! C'est ton prof de quoi ? Il a l'air d'être proche de ses élèves vu comment il t'a parlait et clin d'oeil aussi ! » Je la regardais, suspicieux envers ce prof trop familier avec ma soeur.

CODE BY .MAPYDEW


« If i should die before I wake It's cause you took my breath away losing you is like living in a world with no air. Im here alone didnt wanna to leave My heart won't move it's incomplete if there was a way that i can make you understan.But How Do you expect me To live alone with just me Cause my world revolves around you it's so hard for me to breathe »


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Emily B. Weathy

Et si tu nous disais tout de toi ?
Groupe: Gamma
Etudes: Psychologie
Relations:

| Messages | : 117
| Points | : 132
| Date d'inscription | : 11/02/2012
| Célébrité sur l'avatar | : Emma Watson

Les études reprennent. (Libre) Empty
MessageSujet: Re: Les études reprennent. (Libre) Les études reprennent. (Libre) EmptySam 20 Oct - 12:32

J’étais vraiment très contente de pouvoir parler à Jonathan, parce qu’avec lui, je me sentais juste trop bien. Ca faisait vingt ans que nous nous connaissions, qu’il m’aimait et que je l’aimais, ça faisait vingt ans que j’avais le frère parfait. Il me rassura en me disant de ne pas m’inquiéter, que tout était fini à présent et que ça ne devait pas me gâcher mes journées. Hm, facile à dire, mais quand on a vécu une chose pareille, difficile de l’oublier. D’autant plus que ce n’était plus comme avant avec Ian, il avait changé. Enfin bon, Jon avait sûrement raison. Ca ne servait à rien que je m’inquiète comme ça. En souriant je lui dis :

« Oui, tu as raison. Je vais essayer d’oublier tout ça. »

Je ne voulais pas qu’il s’inquiète pour moi, je voulais le rassurer, comme il l’avait fait avec moi pendant toutes ces années. J’étais assez grande maintenant pour l’aider à mon tour, pour le soutenir. Je lui demandai comment il allait, bien que je connaissais déjà la réponse à l’avance. Il me répondit que ça allait, qu’il faisait de son mieux pour que ça aille bien. Je dois vous avouer qu’il s’en sortait vraiment très bien, parce qu’avec Leya et Noah à Miami, ça devait être très dur pour lui. Moi aussi mon neveu me manquait, alors je ne pouvais même pas m’imaginer ce que ça lui faisait à lui, papa. Soudainement, je reçus un sms de la part d’Ian, que je montrais à Jonathan en ajoutant que j’étais contente qu’il soit là.

« Je serais toujours là pour toi, toujours d'accord ? T'a pas à t'en faire. Mais pourquoi ça te touche autant ? Ian va bien maintenant, enfin il est sortit d'affaire, tu devrais arrêter de t'en faire comme ça. Ça te bouffe, et ça, je refuse. »

Ces paroles me faisaient chaud au cœur, c’est exactement ce dont j’avais besoin pour me sentir mieux. C’est dingue comment il arrivait à me calmer, à me rassurer, peu importe la situation. Il me connaissait mieux que personne, et j’adorais ça. Pourquoi ça me touchait autant ? Je ne sais pas. Oui, Ian était tiré d’affaire, il était sain et sauf, en vie. Mais il y avait quelque chose qui clochait. Je ne saurais pas vous dire quoi, mais quelque chose avait changé. Enfin, ça, c’était ce que je croyais. Après, il se pouvait que je me trompe mais honnêtement, je ne pense pas. Il posa un bisou sur ma tempe, un geste qu’il faisait presque tous les jours lorsque j’étais petite. Ca me fit sourire, et pour ne pas l’inquiéter, je lui dis :

« T’inquiète pas, ça va passer ! J’me sens déjà mieux. » je souris encore, avant de lui poser un baiser sur la joue.

Tout à coup, mon prof de psychologie passa devant nous en nous saluant joyeusement. Il me demanda comment s’étaient passées mes vacances, et je lui répondis en mentant qu’elles avaient été bonnes. Lorsqu’il partit, mon frère le regarda, suspicieux.

« Eh bah, il est heureux de reprendre les cours lui ! C'est ton prof de quoi ? Il a l'air d'être proche de ses élèves vu comment il t'a parlait et clin d'oeil aussi ! »


Sa remarque me fit rire : qu’est-ce qu’il était inquiet à mon sujet, quand même ! C’était mignon, mais d’un autre côté, c’était un peu exaspérant quand même. Je faisais tout pour qu’il arrête de s’inquiéter, mais il voyait du danger partout lorsqu’il s’agissait de moi. Amusée, je lui répondis :

« Jon ! C’est mon prof de psychologie, rien de plus ! Arrête de t’inquiéter ! » je lui fis un clin d’œil joyeux, avant de continuer : « Bon, je ferais mieux d’y aller, pour ne pas rater le début du speech du directeur. » Je fis une tête genre ‘’alala’’ avant de lui reposer un bisou sur la joue.

« A tout à l’heure ! »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé


Les études reprennent. (Libre) Empty
MessageSujet: Re: Les études reprennent. (Libre) Les études reprennent. (Libre) Empty

Revenir en haut Aller en bas

Les études reprennent. (Libre)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Une petite baignade [libre]
» Représentation de Sterne [LIBRE]
» Observation [libre]
» Tutoriel: caméra libre
» Saloon, alcool et bagarre [LIBRE]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: GREAT ACADEMY :: ♣ Etage :: Couloirs - Escaliers-
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit