Partagez

Distrust, throw you, but does'nt forget to have fun

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Invité
Anonymous
Invité


Distrust, throw you, but does'nt forget to have fun Empty
MessageSujet: Distrust, throw you, but does'nt forget to have fun Distrust, throw you, but does'nt forget to have fun EmptyJeu 1 Mar - 5:54

Ces dernières semaines avaient été des plus éprouvantes pour un mec comme moi. Le Samuel Whissel d'avant n'était plus... Enfin je crois! Je n'étais plus le même, ça, j'en était certain... Pourquoi? Pour plusieurs raisons...

Commençons par le commencement, voulez-vous? Pour tout vous dire... je ne sais même pas comment ça a commencer... Un soir où Megan Madison avait besoin de réconfort, moi j'avais besoin de donner un peu d'amour... je ne sais pas se que c'était encore je crois... de réconforter une fille à ce point... démolie? J'avais offert à Megan de venir chez moi et elle avait accepté. Elle n'était pas la seule à avoir besoin de réconfort, j'en avais besoin aussi... Mais de la voir ainsi détruite, ça m'avais blessé. Nous avions passer la soirée ensemble et j'avais finit par... dégueuler tout mon âme dans la salle de bain... Étant complexé, Megan avait pris sa comme un ''T'es pas belle, mon estomac en veut pas de toi!''... Mais c'était tout le contraire... Plus le temps passait, plus je m'attachais à cette belle brune... Mais ce beau morceau avait le coeur occupé par un beau salaud. Ian. Ce beau salaud était un bon pote à moi mais... La belle Delilah l'avait sous son charme et Ian n'avait pas le courage de laisser Megan... Alors Megan souffre et souffre encore...

J'avais besoin de me confier... de tout libérer... de tout laisser sortir... Et malheureusement, la seule personne sur qui j'avais tomber était la dernière personne avec qui les gens devaient se confier, Blake Lucy Lane. Je dois avouer une chose: Cette fille était tout un canon! Et, vous allez me croire, mais ce morceau de femme, je le voulais, dans mon lit! Je voulais la baiser durant une minute, une heure, une nuit entière! Je dois vous avouer que j'appréciais un peu cette fille... mais pas au point de lui faire confiance et de me confier à elle... Malheureusement, Leya n'était pas disponible et la seule qui allait m'écouter était Blake. À mon grand étonnement, Blake a été à l'écoute et même d'un grand aide... je me doutais que j'allais faire la une de son blog... même pas! Se qui m'étonnais beaucoup de sa part, elle qui voulait tant d'attention et qui était tant détester... Lorsque j'appris que Leya allait apporter Jonathan, son nouveau copain, j'en avait pas trop envie, Jonathan avait envie de me casser la gueule parce que je voulais tuer Ian Blackwood d'avoir fait du mal a Megan... Avec tant de gentillesse, Blake m'offrit de venir avec moi. Me faire défendre par une fille? N'importe quand! C'est avec joie que j'accepta... Mais Leya n'étais pas d'accord alors elle avait annuler, Jonathan la suivant.

Je m'étais donc retrouver à aller seul avec Blake à aller à une soirée. Mais pourquoi ne pas en profité pour lui faire avaler le morceau que j'étais un bon mec et l'avoir chez moi le soir même? J'avais alors prévu restaurant et boîte par la suite. Le fait est qu'elle revenait d'une soirée Saint-Valentin et qu'à deux heure du mat', je ne savais pas si elle allait avoir faim. Peu importe, si elle n'avait pas faim, on avait qu'à aller en boîte immédiatement!

J'avais donc enfiler un peu n'importe quoi parce que peu importe se que j'allais mettre, j'étais certain qu'elle allait porter un jugement. Simple, chandail blanc, pantalon noir. À deux heures piles, j'étais là bas avec ma moto et l'attendais, j'étais certain qu'elle allait aimer faire un tour en moto. Lorsqu'elle arriva, je lui tendis le casque.

-Salut! T'a faim? Restaurant et après, en boîte, sa te dis?


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Anonymous
Invité


Distrust, throw you, but does'nt forget to have fun Empty
MessageSujet: Re: Distrust, throw you, but does'nt forget to have fun Distrust, throw you, but does'nt forget to have fun EmptyDim 11 Mar - 20:45


    Cette soirée de Saint-Valentin avait été des plus surprenantes. Blake avait réussi à mener à bien ses plans. Malheureusement, un petit imprévu était venu se glisser dans cette belle mécanique. La belle héritière n'en avait rien laissé paraître mais pendant quelques secondes elle avait craint de perdre finalement pieds. Cette Leya commençait très sincèrement à lui taper sur les nerfs. Mais finalement, Blake s'était dit que rien n'était incontrôlable. Si la poupée peroxydée tentait de contacter sa sœur pour s'en prendre à elle, elle serait un jour ou l'autre bien déçue. En réalité, Blake savait qu'Emma n'hésiterait à pas puisqu'il s'agissait de s'en prendre à celle qu'elle considérait comme le vilain petit canard de la famille. Mais comme elle était très bien placée pour le savoir, Blake savait qu'Emma n'avait aucune limite. Ainsi, si Leya faisait appel à elle, à tout moment Emma se retournerait contre elle. Avant ou après qu'elle s'en soit pris à sa cadette, peu importait du moment que la barge aux cheveux décolorés payait le prix fort ! C'était cette idée et quelques verres de champagne gentiment pimenté de drogue qui avait rendu le sourire à la jolie Lane. Sans un mot, la jolie héritière était finalement sortit du bar où se déroulait la fameuse Valentin Destroy de Loukas. Cette soirée n'était qu'une mise en bouche. Blake avait déjà prévu de rentabiliser son temps. Et pour cela, elle allait aller à la rencontre de Samuel. Malheureusement pour elle, et même si elle avait été plus que prudente avec l'alcool servie à la fête de la Saint Valentin, Blake n'était pas maîtresse de tous ses mouvements ! Et ce n'était pas franchement bon signe quand on savait quelle relation étrange entretenaient Samuel et Blake. Ce n'était un secret pour personne. Le beau jeune homme était un coureur. Et parfois, il en payait le prix. Cependant, comme tout homme de son genre, il désirait les choses qui lui restaient inaccessibles. Et Blake en faisait partie. Il l'avait plusieurs fois laissé entendre - quand il ne le disait pas carrément. Il la voulait dans son lit. Il désirait la posséder. Mais Blake n'avait pas l'intention de céder à ses envies de jeune homme empli d'hormones et à la libido surdimensionnée ! Contre toute attente, Samuel était venue se confier à elle. Cela l'avait d'abord surprise. Et pour une raison qu'elle ignorait, Blake s'était sentie attendrie par ses espoirs, sa peine. Parfois, elle regrettait de se laisser ainsi affaiblir mais cela avait été plus fort qu'elle. La jeune femme avait largement de quoi alimenter son blog pendant quelques semaines et pourtant, elle n'avait rien posté. Ce n'était pas l'occasion qui manquait !

    Cette soirée avait eu plusieurs buts. Tout d'abord, Blake avait invité le jeune homme à sortir pour lui prêter, soit-disant, main forte. Il lui avait alors confié que Jonathan voulait le défigurer parce qu'il désirait lui même amocher son meilleur pote. La fierté des hommes faisait toujours rire la belle héritière. Si fort mais si faible à la fois ! Blake s'était alors proposée. Jonathan savait quelle garce elle pouvait être. Et pour dire la vérité, il aurait mieux fait de ne pas toucher à Samuel. Surtout s'il ne voulait pas s'attirer les louanges de la belle brunette. Il aurait sans doute terminé sa nuit au poste... comme ça... sans raison. Mais quand Leya, sa garce de petite amie, avait appris la présence de Blake à la soirée, elle s'était - étrangement - retirée. Et Jonathan avec elle. Blake s'était réjouie d'une telle opportunité d'en apprendre plus sur Samuel et ses amis. Dans ces conditions, elle avait maintenu leurs projets. Mais ce soir-là, elle n'était pas dans son état normale. Même droguée et saoule, Blake conservait son secret. C'était sa faculté à elle. Mais elle était également plus faible que jamais. Les bêtises pointaient alors leur nez à l'horizon et elle faisait des choses qu'elle s’interdisait de faire en temps normal. Samuel était plutôt beau garçon. Son visage pouvait facilement vous donner envie de l'embrasser, son corps de vous y blottir. Mais Blake ne pouvait se permettre de coucher avec lui. Elle était la première à critiquer toute personne couchant avec un homme de sa réputation. Il était évidemment hors de question de devenir l'une d'entre elles. Mais ce soir... qui savait ? Sortant de la soirée, toujours habillée de sa robe Dolce et Gabanna, de ses talons compensés et de son masque, Blake chercha Samuel du regard. Il était habillé comme à son habitude. Sa tenue soulignait avec délice son côté sportif mais évidemment, elle n'était pas au goût de la jeune femme. Il pouvait pourtant être si classe, comme il le lui avait prouvé avec quelques photos... Mais ce jeune homme avait eu raison. Peu importe la façon dont il était habillé, Blake aurait toujours trouvé à critiquer. Sa devise ? "Personne n'est suffisamment bien fringué pour moi." Un sourire aux lèvres, Blake sentit la drogue faire son effet sans pouvoir penser au danger. Elle se détendit et s'approcha de lui. Il tenait à la main des casques. C'est alors qu'elle remarqua la moto sur laquelle il prenait appui.

    « Tu sais que les trucs motorisés tape à l'œil sont généralement réservés aux quarantenaires en pleine crise ? Fais attention, si tu n'avais pas encore ta belle gueule de jeune premier, tu pourrais passer pour un vieux pervers ! »

    Elle toisa un moment la moto et le regarda.

    Tu comptes me faire grimper sur cet engin ? »

    Samuel lui proposa alors un restaurant avant de l'emmener en boite de nuit. En temps normal, elle lui aurait répondu qu'il n'avait pas à l'emmener manger quoi que ce soit et qu'il n'avait aucune chance de l'avoir suffisamment saoule pour la mettre dans son lit. Mais ce soir-là, elle se contenta d'un :

    « Passe-moi ça. »

    Avec un grand sourire qui illuminait son visage, Blake attrapa le casque, retira son masque qu'elle mit dans son sac à main et enfourna le casque sur sa tête. Elle prit ensuite place derrière Samuel sur la moto, tenant le jeune homme au niveau de son abdomen, qu'elle put deviner extrêmement musclé et sexy. Après tout, elle mourrait de faim ! Encore un effet secondaire du petit bonus de Loukas dans ses boissons ! Qui sait ? Blake allait peut-être se montrer sous son plus beau jour !?

    « Si je sers trop fort, n'hésite pas à me le dire. »

    Lui glissa-t-elle à l'oreille tandis qu'il démarrait son engin. La soirée promettait d'être riche en surprises. Ils ne faisaient qu'en goûter la saveur !
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Anonymous
Invité


Distrust, throw you, but does'nt forget to have fun Empty
MessageSujet: Re: Distrust, throw you, but does'nt forget to have fun Distrust, throw you, but does'nt forget to have fun EmptyLun 12 Mar - 4:33

Se qui m'étonnait chez cette fille, c'est qu'elle n'avait rien dévoilé de tout se qu'elle avait entendu, de tout se que je lui avais raconté. En effet, je m'étais confié, malgré que je savais très bien qu'elle pouvait tout raconter à tout le monde, à elle comme si elle était une amie très proche, se qui n'était pas le cas. Lorsque la vit arriver, je su à l'instant qu'elle n'était pas dans son état normal, se qui ne m'étonnait guère puisqu'elle revenait d'une soirée et que Loukas avait probablement filer drogue et alcool à tout le monde qui y participais.


Sourire aux lèvres, Blake s'approcha tranquillement de moi alors que je lui tendait le casque.


« Tu sais que les trucs motorisés tape à l'œil sont généralement réservés aux quarantenaires en pleine crise ? Fais attention, si tu n'avais pas encore ta belle gueule de jeune premier, tu pourrais passer pour un vieux pervers !
Tu comptes me faire grimper sur cet engin ? »


Je rigola alors que je remarquais qu'elle n'était vraiment mais alors vraiment pas dans son état normale. Pour confirmer se que j'étais en train de pensé, elle me lança un grand sourire et attrapa le casque que je lui tendais. En posant ce-dernier sur sa tête, elle prit place derrière moi et entoura de ses bras mon ventre. Je prenais ça comme un oui pour le restau et la boîte se qui m'étonna guère vu son état.

« Si je sers trop fort, n'hésite pas à me le dire. »

Je rigolais en mettant le contact de la moto tout en secouant la tête, elle me surprendra toujours de plus en plus. Rapidement, j'arriva devant le restau et coupa le moteur de ma mobylette. J'attendis qu'elle descende pour retirer mon casque et la regarder d'un regard sérieux. Je n'avais aucune idée du pourquoi, ni du comment, mais je m'inquiétais.

-T'as pris quoi Blake?

Si si, je l'a voulais dans mon lit, mais Blake est resté là quand j'en avais besoin et je voulais être là pour elle aussi. Même si c'était la pire des garces quand elle voulait, je suis certain qu'elle pouvait être gentille quand elle pouvait. Je luis souris.

-Remarque, peut-être que t'as seulement trop bu.

J'attendis qu'elle retire son casque et qu'elle me le donne. Je rangea le tout sous le banc et lui fit un clin d'oeil en lui ouvrant la porte.

-Après vous mademoiselle.

Je la laissa entrer la première, lui tenant la porte puis demanda une table à la serveuse qui nous apporta à une table pour deux et nous donna le menu.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Anonymous
Invité


Distrust, throw you, but does'nt forget to have fun Empty
MessageSujet: Re: Distrust, throw you, but does'nt forget to have fun Distrust, throw you, but does'nt forget to have fun EmptyDim 25 Mar - 15:05


    Blake n'était sans doute pas dans son état normal. La boisson qu'elle avait prise quelques minutes plus tôt avait eu son petit effet. Mais habituellement, le champagne n'avait pas autant de pouvoir sur elle. Elle pouvait en boire plusieurs coupes avant d'en ressentir les premiers effets. Un bon Whisky était toujours appréciable et quand il avait de l'âge, il y avait peu de chance pour qu'elle n'en reprenne pas plusieurs verres. Blake n'était donc pas tout à fait du genre à se trouver pompette avec quelques verres de sirop ! Non. Quelque chose clochait avec ces verres... ce champagne. Mais cela, elle serait plus à même de le découvrir plus tard. Quand ses esprits lui seront rendus ! Pour l'instant, la jolie et riche jeune femme allait devoir se concentrer sur cette deuxième partie de soirée avec un jeune homme répondant au prénom de Samuel. Elle le connaissait suffisamment pour savoir qu'il avait déjà songé à l'attirer dans ses draps. Bien entendu, elle avait toujours repoussé ses avances. Avec plus ou moins de classe et de tact à chaque fois. Mais ce soir, Blake ne répondait plus franchement d'elle-même ! Dans sa magnifique robe au dos nu, la belle Blake s'approcha d'une moto qu'elle avait deviné être celle de son rendez-vous. Le rouge luisait dans la pénombre, éclairé par les néons du bar. Elle sourit un instant, ne pouvant réprimer un petit pic. Samuel se contenta de glousser tandis qu'elle lui réclamait le casque qu'il tenait à la main. Ils prirent place sur l'engin et Blake ne put s'empêcher d'ouvrir la bouche, une fois encore. La belle brune sentit le moteur s'amorcer sous l'action du pied de Samuel. Aussitôt, elle serra d'avantage son étreinte autour du jeune homme et se laissa emporter par la vitesse. Ses cheveux fouettaient l'air derrière elle et les deux lacets nouant son dos nu claquaient l'un contre l'autre. Tout l'enivrait. Elle appréciait soudain ce moyen de locomotion. Blake se sentait libre. Loin de tout. Comme si tout était possible et qu'elle n'était plus en danger. Comme si tout était oublié. La drogue qui s'était lentement diffusé dans son sang devait y être pour quelque chose. L'instant aurait dû durer plusieurs jours, plusieurs années... Mais en quelques minutes seulement, ils arrivèrent devant l'enseigne d'un restaurant. Blake relâcha la taille de Samuel et retira son casque. Elle secoua ses cheveux pour les dompter. Ils se remirent en place tout en gardant un peu plus de volume. Envers et contre tout, elle restait toujours aussi belle. Peut-être plus. Cela lui donnait une air moins glacé. Blake passa sa jambe au dessus du véhicule deux roues avant de descendre, gardant le casque à la main. Elle croisa alors le regard de Samuel. Ce dernier lui demandait ce qu'elle avait pris. Blake sourit.

    « Samuel ! J'ai juste la tête qui tourne ! Je dois avoir faim. »

    Il en conclut qu'elle avait simplement dû boire un petit verre de trop. Blake lui sourit de nouveau. Il lui prit son casque et rangea les deux avant de lui faire un clin d'œil. Il lui ouvrit la porte, la laissant passer. La galanterie n'avait peut-être pas désertée l'espèce de l'homme finalement ?! Blake répondit à son invitation en passant sa main sur son torse, un sourire aux lèvres. Elle franchit le seuil de la porte et s'approcha de l’accueil au côté du jeune homme. Ce dernier demanda une table pour deux et ils furent aussitôt aussi. Les menus leur furent apportés et Blake l'ouvrit. Elle le consulta du regard un certain moment avant de le reposer. Elle allait sans doute le surprendre mais son état le lui permettait. Elle le consulta du regard.

    « J'ai une envie de burger-frites... c'est abominable ! Je pourrais en manger une dizaine ! Il faut à tout prix que je me sustente ! »

    Blake croisa les jambes et entama la corbeille à pains. Elle retira la mie et la grignota.

    « Alors ? Pas trop triste de te retrouver uniquement avec moi ce soir ? Après tout, Jonathan et Leya étaient censés faire figuration, non ? »

    La jolie rentière sourit de plus belle. Son regard se faisait taquin. Le blanc de ses dents renvoyaient à la blancheur de sa robe Dolce et Gabanna. Elle réalisa soudain que son masque pendait toujours à son cou. Elle le retira et le glissa dans son sac à main-pochette.

    « Tu ferais mieux de prendre des sucres lents, parce que je compte bien t'épuiser. [...] Tu vas devoir danser touuuuuuuute la nuit ! »

    Parler autant ne ressemblait pas à l'image de la Blake qu'elle s'ingéniait à renvoyer. Ce n'était sans doute pas un mal. La perte de contrôle pouvait faire un bien fou chez quiconque se montre obsédé à l'idée de filtrer chaque détail de sa vie privée !
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé


Distrust, throw you, but does'nt forget to have fun Empty
MessageSujet: Re: Distrust, throw you, but does'nt forget to have fun Distrust, throw you, but does'nt forget to have fun Empty

Revenir en haut Aller en bas

Distrust, throw you, but does'nt forget to have fun

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Why Haiti Can't Forget Its Past
» to turn it all around or throw it all away → raven&milla
» I'll never forget. Please, come back. ♦ Lou
» Forget Alias Little Light. [Dc de Destiny.]
» 06. Forget to look to your left ? - PV Robbie

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: NEW YORK & CO' :: ♣ Brooklyn-
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit